Résidence d’artistes

GAYA Cie Nacho de Flores – Théâtre de Rungis / Centre culturel Jacques Prévert de Villeparisis

Dans un lieu sans temps et sans âge, où rien ne se passe et tout peut arriver, les rituels et les croyances dominent les trois personnages qui attendent la même chose de différentes manières. Le Cirque comme moyen d’exprimer la poésie, le danger, la fragilité, la virtuosité, dans un univers burlesque, expressif, direct, non filtré.


Women weave the land Cie La Migration – Théâtre de Rungis

Quatre acrobates et une musicienne, pour interroger le paysage à travers la pensée éco-féministe. Pouvons-nous penser le paysage autrement ?

Pouvons-nous observer le paysage à travers le regard des éco-féministes? Conçoivent- elle un territoire, une propriété ? C’est ce que tente d’appréhender ce cirque en paysage.


Basketteuse de Bamako Cie Thomas Guérineau – Espace Lino Ventura à Garges-lès-Gonesse

Cette création reposera sur le travail de jonglage musical autour du ballon de basket et ses potentiels.

Des sons des rebonds du ballon au sol en passant par des frappes de mains sur le ballon, le spectacle montrera aussi le prolongement du mouvement du ballon dans le corps comme acte dansé, de la rythmie qu’induit la manipulation du ballon de basket et le chant.


Derby Cie UNA – Espace Germinal à Fosses, l’Orange Bleue* – Eaubonne, l’Avant seine / Théâtre de Colombes

DERBY, c’est l’histoire d’un sport féminin de contact, le roller derby, qui se pratique en roller quads. Sport inclusif, extrêmement physique, technique, il a la particularité d’être mis en scène comme un véritable show et agit comme un révélateur intime de la personnalité pour celles qui le vivent. Inspirés par les histoires des actrices de ce sport. Dans ce spectacle, on suivra leur parcours initiatique, intime et collectif à travers le dépassement, la virtuosité et la chute, élément central de ce sport. Imagine une piste dans laquelle on pourra construire plusieurs espaces, un lieu de sport, de performance, d’émotions et de fête qui célèbre tous les corps. Avec l’intuition qu’elle partage avec celle du cirque de multiples points communs.